Pont de Rialto et pont des soupirs

Pont-Rialto-Venise

Lorsque vous visitez Venise, sachez que cette cité recèle de nombreux édifices emblématiques qui méritent de s’y attarder. Le pont du Rialto et le pont des Soupirs sont par exemple des monuments chargés d’histoire. Ils racontent les nombreux événements qui se sont déroulés à l’époque. Nous vous invitons à découvrir les particularités de ces deux ponts.

le pont de Rialto

Le pont du Rialto est sans doute l’un des monuments incontournables lors d’un voyage à Venise. C’est le plus ancien des ouvrages qui enjambent le Grand Canal. À l’origine, ce pont fut aménagé pour relier le quartier du Rialto, centre économique et commercial de Venise, au quartier Saint-Marc qui se trouve de l’autre côté du Grand Canal et qui est le centre politique de la ville. Au début, le pont du Rialto était construit en bois. Il fut équipé d’un pont-levis situé au centre de la structure pour laisser passer les bateaux. Mais au fil du temps, sous le poids des passants, il se dégrade. Depuis 1400, le pont fut maintes fois rénové ; puisque certaines parties s’effondrent et pour qu’il soit plus solide. C’est en 1588 que le projet de rénovation de ce pont a été réalisé. L’ouvrage est devenu en pierre et il ne sera doté que d’une seule arche. Le projet fut confié à Antonio da Ponte. Finalement, l’ouvrage a acquis un ensemble architectural des plus harmonieux. Vous y remarquerez les grands personnages, symboles principaux de Venise, comme Théodore et Marc.

Le pont des soupirs

Pour terminer votre journée, vous pouvez visiter les prisons du palis, en empruntant le célèbre Pont des Soupirs. Nommé également Ponte dei sospiri, le Pont des Soupirs fait aussi la renommée de Venise. Il fut construit au XVIe siècle, en 1602 plus précisément, et a pour rôle de relier le palais des Doges avec la Nouvelle Prison. Lieu mythique chargé d’une histoire lourde et peu commune, ce pont avait une signification particulière dans le cœur de ceux qui le traversaient en soupirant. Plus clairement, en franchissant le pont, les condamnés poussaient des soupirs, car ils voyaient pour la dernière fois la cité pour passer du tribunal à leur cachot. L’intérieur du pont n’est éclairé par la lumière du soleil que grâce à quatre fenêtres étroites et grillagées. Par ailleurs, la signification du pont a changé à l’époque romantique, et devient ainsi le pont des amoureux qui soupirent. Est-ce l’ironie de l’Histoire ou la beauté du hasard ? Le pont des Soupirs a aujourd’hui changé de destinée. En outre, lorsque vous visitez le palais des Doges situé à proximité de la basilique Saint Marc et la place Saint Marc, profitez-en pour faire un tour sur le pont des Soupirs. Vous aurez la possibilité d’admirer des deux côtés du pont les autres ponts qui traversent le Grand Canal.