La passionnante île de Murano

ile-de-murano

Si vous souhaitez découvrir les îles de la lagune de Venise, commencez par faire un tour sur l’île de Murano. Elle est la plus grande et la plus célèbre, et se trouve au nord de la cité. Il suffit de prendre un vaporetto pour la rejoindre en quelques minutes. Voici un guide qui vous permettra de savoir ce que vous découvrirez sur cette île.

Les origines de Murano et l’industrie de la verrerie

Murano a été vraisemblablement habitée à la même époque que Venise. Cette île est connue pour avoir accueilli des réfugiés qui fuyaient les invasions barbares. Elle est indépendante de la ville des amoureux, et c’est un port maritime florissant, un frappe monnaie, et dispose d’un Conseil similaire à celui de Venise. L’île est gouvernée par un Podestat désigné par Venise au XIIIe siècle, mais elle garde tout de même une certaine autonomie. La plupart des touristes visitent surtout l’île de Murano pour voir ses fameuses verreries, et elle est considérée comme le centre mondial de la verrerie. Les verriers qui se trouvaient à Venise ont été déplacés à Murano en 1291 à cause de nombreux incendies survenus à Venise. Il serait impossible de ne pas voir quelques boutiques à Venise qui vendent du verre de Murano. L’industrie de la verrerie a d’ailleurs assuré la prospérité de la Cité des Doges jusqu’au XVIIIe siècle.

Que voir sur l’île de Murano ?

Il suffit d’une demi-journée pour visiter l’île de Murano qui dispose de nombreux édifices intéressants, sans l’abondance de palais que vous observez à Venise, bien entendu. Une visite de Murano sera l’occasion de voir le travail du verre dans certains ateliers qui sont encore aujourd’hui en activité. Comme Venise, Murano est aussi dotée de son propre Grand Canal, le long duquel il est possible de faire une virée et de découvrir diverses habitations, des palais et évidemment des verriers.

Comme le Lido et sa plage sont indissociables, Murano et ses jardins le sont aussi. Le célèbre imprimeur vénitien Alduce Manuce en avait. Il y passait ses vacances avec ses amis. Vous serez donc envoûté par la beauté et l’odeur exaltante des fleurs de jasmin ou encore par les bosquets d’orangers qui y poussent. Par ailleurs, Murano a une réputation d’île légère et des plaisirs coquins au XVIIIe siècle à cause des couvents de nonnes qui ont été tentées par les plaisirs de cette terre que par les émotions divines, si l’on peut le dire. Vous ne le saviez peut être pas, mais Murano est aussi l’île où se trouve l’une des origines principales des contes de fées, comme les « Plaisantes Nuits » ou « Sur la lune », quelques contes de Giovan Francesco Staparola.